Comment choisir sa micro station d’épuration ?

Avoir une micro station d’épuration ne serait pas un luxe. Cela permettrait entre autres de mieux traiter les eaux usées de la maison. Sans compter les impacts qu’un tel accessoire pourrait avoir dans le confort de la maison. Plus d’émanations de mauvaises odeurs à craindre ? Cela ne vous tente-t-il pas ? Mais attention, il existe plusieurs sortes de micro station d’épuration 78 sur le marché. Et afin d’en assurer l’efficacité, il ne suffit pas de choisir le premier article venu. Il est important de respecter une certaine condition. Focus.

Qu’en dit la loi sur l’assainissement ?

L’usage d’une micro station d’épuration triel est soumis à quelques règlements, et notamment ceux de l’assainissement. En effet, ce genre d’appareil n’est pas obligatoire pour tous. Par exemple, ceux qui se trouvent en pleine ville et qui profitent des systèmes de traitement d’eau public peuvent facilement s’en passer. Néanmoins, afin de s’assurer de la qualité des traitements et accélérer les choses, quelques particuliers ont tout de même investi dans un tel produit.

Par contre, si vous n’êtes pas à la portée des zones de traitement d’eaux usées, avoir une solution tout-en-un d’assainissement serait une bonne idée. Ce genre de matériel permet un traitement efficace et une récolte rapides des déchets liquides domestiques tels que ceux de la douche, des toilettes, des lavabos, etc.

Par ailleurs, si vous vous trouvez dans une zone jugée sensible par l’autorité, disposer d’un système de récolte des eaux usées personnel est également obligatoire. Ce peut être entre autres une résidence dans les zones de captage d’eau potable, ou encore des zones conchylicoles, les zones de baignades et celles humides protégées. Une liste plus claire vous sera donnée en ligne.

Choisir sa micro station d’épuration en fonction de la taille de la maison

Choisir une micro station d’épuration 78 ne se fait pas au pifomètre. Il faut au moins prendre en compte la taille de la maison. Les normes varient en fonction du nombre de personne qui viendra utiliser la fosse septique. Pour une maison de 3 chambres, il est primordial d’opter pour une micro station de 3 000 litres minimum. Ce volume doit augmenter de 1 000 litres par pièce supplémentaire.

Une micro station d’épuration est soumise à un volume maximum de traitement. Néanmoins, les micros-stations à cultures fixés, celles dont les bactéries sont fixées sur le support sont plus appréciées. Elles sont plus à même de supporter les variations dues à l’augmentation temporaire d’utilisateur ou une absence prolongée.

Néanmoins, dans tous les cas, un entretien et une vidange fréquente seront nécessaires. Il en va de la qualité des prétraitements des eaux usées.

Question de performance : quel est le bon choix ?

Sur le marché, vous avez deux catégories de micro station d’épuration 78.

  • Celle à culture fixe utilise, comme susmentionné, des bactéries fixées sur le support.
  • Celle à culture libre est, comme son nom l’indique, celle qui utilise des bactéries suspendues dans l’eau et la boue.

Les deux sont performantes dans le prétraitement de l’eau, dans l’ajout de réacteur biologique et le rejet des eaux usées simplement dans la nature par le sol. Néanmoins, la première laisse un battement de plusieurs m3, ce qui évite les accidents en tout genre. Elle vous permet de recevoir chez vous, sans avoir à vider la fosse plus rapidement que prévu.

Pour information, la micro station d’épuration doit être vidée, dans les deux cas, lors que vous aurez atteint les 30 % de volume de boue. Quelques prestataires sont disposés à vous aider en ce sens, et ce, pour une bonne centaine d’euros. La vidange permet de garder une certaine performance et d’optimiser la durée de vie de la fosse. Elle limite également les émanations d’odeur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *